InfoPatrimoine.caVille de Rivière-du-Loup : +1 418-867-6616
MRC de Rivière-du-Loup : +1 418 867-2485 poste 240

INFOPatrimoine

Les toitures

image

Les toitures

Restaurer

Une toiture élégante et durableRestaurerGuide d’intervention en patrimoine bâti, Ruralys, maison, fenêtre à battants à petits carreaux, fenêtre à battants à grands carreaux, La fenêtre à battants et partie fixe, imposte, fenêtre à guillotine
image
InfoPatrimoine.ca

Une toiture élégante et durable

Guide : Préserver les éléments d’une toiture ancienne (595 Saint-Pascal)

La toiture contribue à l’élégance de la maison tout en la protégeant. Les souches de cheminées, les lucarnes et le décor particulier d’une toiture doivent être conservés. Modifier le revêtement d’une toiture peut changer l’harmonie et le charme d’une maison ancienne. Lors d’un remplacement, privilégiez les matériaux et les motifs traditionnels.

Les revêtements des toitures

Guide : Les revêtements des toitures, le bardeau de cèdre (34 Kamouraska)
Le bardeau de cèdre

Longtemps reconnu pour sa durabilité, il s’utilise sur les murs et les toitures. Pour une meilleure résistance, on recommande un espacement (pureau) entre les rangs de 4 pouces. Un bardeau extra clair, sans nœuds, est nécessaire pour une meilleure longévité.

Guide : Les revêtements des toitures, la tôle à la canadienne (50 Saint-Philippe)
La tôle à la canadienne

Populaire à partir de 1750, la tôle malléable permet d’épouser les formes des toitures en pentes. Les feuilles de tôle se chevauchent en diagonale sur le toit.

Guide : Les revêtements des toitures, la tôle à baguettes (130, 132 Rivière-du-Loup)
La tôle à baguettes

Utilisée à partir des années 1850, la tôle est pliée et agrafée sur une baguette de bois. Elle devient de plus en plus populaire avec les nouvelles techniques de pose sans soudure.

Guide : Les revêtements des toitures, tôle pincée
La tôle à joints pincés

Utilisée à partir des années 1875, la tôle à joints pincés ou à joints debout se reconnaît par son joint étroit et soulevé entre les tôles.



Les souches de cheminées

Guide : Les souches de cheminées, maçonnerie de pierres (34 Kamouraska)
Maçonnerie de pierres

La maçonnerie faite de pierres des champs peut être apparente ou crépie et est ornée d’un cordon.


Guide : Les souches de cheminées, tôle (202 Rivière Ouelle)
Tôle

La souche de la cheminée de pierres se couvre de tôle comme la toiture pour la protéger des intempéries.


Guide : Les souches de cheminées, brique (Maison Massé-Saint-Hubert)
Brique

La brique d’abord plus dispendieuse devient populaire à partir de la fin du 19e siècle, elle est rougeâtre ou jaunâtre selon la provenance des matériaux qui la composent. La souche de cheminée est simple ou ornée d’un encorbellement, on doit conserver ses caractéristiques lors d’une réfection.

Les lucarnes



Guide : Les lucarnes, à pignon droit (88 Morel Kamouraska) à pignon droit


Guide : Les lucarnes, à croupe (A165 Saint-André) à croupe

Guide : Les lucarnes, cintrée (A196 Saint-André) cintrée


Guide : Les lucarnes, centrale (Saint-Épiphane) centrale


Guide : Les lucarnes, pignon (A76 Mont Carmel) pignon

Préserver les éléments d’une toiture ancienne

Entretenir Il n’est pas nécessaire de songer à des travaux de réfection complets d’une toiture à moins de dommages majeurs. Les infiltrations d’eau mineures sont dues le plus souvent à une dégradation de quelques pièces de la toiture et sont réparables. Enlever les feuilles, aiguilles de pin et mousses qui se déposent sur la couverture. Avec le temps, elles retiennent l’humidité et créent un milieu propice aux champignons et moisissures.

Réparer Bardeau : Les bardeaux mal fixés peuvent être remplacés ou solidifiés. Tôle : Les fissures, les perforations mineures et les solins défectueux peuvent être réparés avec des produits scellants pour toiture. Les perforations importantes nécessitent des soudures locales.

Protéger la tôle Une couverture de tôle laissée sans protection adéquate est susceptible de rouiller et de perforer plus facilement. Gratter et poncer la peinture écaillée et la rouille pour préparer la surface. Sur une tôle d’acier galvanisé, on recommande l’application d’un apprêt pour métal et de deux couches de finition à l’huile. Il existe des peintures spécialement conçues pour les toitures de tôle.

Entretenir des souches de cheminées La cheminée est un élément de décor important. Un entretien régulier de ses composantes est recommandé. On doit surveiller l’état des joints et l’apparition de fissures ainsi que la dégradation de la dalle de couronnement (1) et des mitrons (2) qui empêchent les infiltrations d’eau. L’encorbellement décoratif (3) doit être conservé. N’utilisez pas de briques lisses jaune clair, grises, verdâtres ou autres couleurs non traditionnelles lors d’une réfection.

Guide : Entretenir des souches de cheminées

Remplacer ou modifier les éléments d’une toiture

La toiture en bardeau de cèdre ou en tôle traditionnelle donne son élégance à la maison ancienne. Leur remplacement s’avère plus coûteux, mais la tôle dure plus longtemps que les autres matériaux.

Poser du bardeau de cèdre
Le bardeau de cèdre posé sur une toiture devrait être fixé avec des clous galvanisés suivant la méthode traditionnelle. Le bardeau doit être posé sur des lattes ou des treillis de plastique spécialement conçus pour assurer une ventilation adéquate. Le bardeau de cèdre n’a plus la même durée de vie qu’on lui reconnaissait autrefois et ne doit pas être laissé à nu. Il doit être traité sous pression ou teint avant la pose sur les quatre faces. Utilisez des clous inoxydables lorsque le bardeau est traité sous pression. Le bardeau de l’Ouest, coupé sur le quartier et plus dispendieux peut toutefois être utilisé au naturel. On le reconnaît par sa teinte rougeâtre.

Guide : Ajouter des lucarnes sur une toiture (65 Kamouraska) Guide : Ajouter des lucarnes sur une toiture (133 Saint-André)

Poser une tôle
La tôle galvanisée dure quatre fois plus longtemps qu’un bardeau d’asphalte, d’où son coût plus élevé. Le ferblantier couvreur peut la poser selon les techniques anciennes. Certains matériaux prépeints reproduisent d’ailleurs les patrons traditionnels et sont même parfois garantis à vie. Une tôle doit ressembler le plus possible aux modèles traditionnels. Les « tôles de grange » prépeintes, ondulées ou gaufrées ne sont pas des choix recommandables.

Choisir le bardeau d’asphalte
Les fabricants offrent des bardeaux dits « architectural » dont le relief et les teintes de gris ou bruns imitent le bardeau de cèdre. Les motifs aux formes arrondies ou ciselées ne sont pas recommandés. Attention aux choix de couleurs, choisissez des teintes naturelles et plutôt uniformes.




Guide Ajouter des lucarnes sur une toiture : Acceptable - Non acceptable

Ajouter des lucarnes sur une toiture Respecter les critères de proportion et de répartition. Les fenêtres sont souvent plus petites que celles de la maison et les côtés de la lucarne se recouvrent des mêmes matériaux. On peut ajouter ainsi deux ou trois lucarnes placées de façon symétrique sur la toiture. La largeur de la lucarne simple équivaut à la largeur de la fenêtre et de son encadrement, on ne doit pas élargir les côtés ou « joues »de la lucarne.

Téléchargez le guide en version PDF (9 949 ko)
Copyright © 2015-2017 InfoPatrimoine - Tous droits réservés.
Conception Oznogco Multimédia