InfoPatrimoine.caVille de Rivière-du-Loup : +1 418-867-6616
MRC de Rivière-du-Loup : +1 418 867-2485 poste 240

INFOPatrimoine

Les fenêtres

image

Les fenêtres

Restaurer

Les fenêtres anciennes : une question d’équilibreRestaurerGuide d’intervention en patrimoine bâti, Ruralys, maison,porte cloutée, porte à panneaux, porte à carreau, vitraux, La porte à vitre, La porte-moustiquaire
image
InfoPatrimoine.ca

Les fenêtres anciennes : une question d’équilibre

Conserver et restaurer les fenêtres d’origine signifie préserver l’intégrité de la maison. La proportion et la symétrie des ouvertures influencent notre perception de l’ensemble architectural. Les types de fenêtres, leurs dimensions et le nombre de carreaux correspondent à une époque. Modifier le style d’une fenêtre ou ajouter des grandes baies vitrées banalise une maison et cause des dommages irréversibles. Vaut mieux procéder consciencieusement et respecter les caractéristiques des modèles anciens.

Les modèles et leurs caractéristiques :

Famille 1 : Les fenêtres à battants
La fenêtre à battants à petits carreaux
Guide : La fenêtre à battants à petits carreaux

Française d’origine, la fenêtre à battants a 20 ou 24 carreaux. Elle orne la plupart des maisons construites au Québec jusqu’au début du 19e siècle. Abandonnée avec l’arrivée des grands carreaux, on la trouve encore sur les plus vieilles maisons, parfois même uniquement dans les lucarnes et sur la façade arrière. Conservez-les précieusement!

Alternatives possibles :
Conserver le même système d’ouverture que la fenêtre d’origine


Guide : La fenêtre à battants à petits carreaux

La fenêtre à battants à grands carreaux
Guide : La fenêtre à battants à grands carreaux Guide : La fenêtre à battants à grands carreaux

La fenêtre à battants à 6 carreaux apparaît à partir des années 1840. Les fenêtres à battants s’ouvrent vers l’intérieur. Des modèles à quatre grands carreaux surgissent ensuite à la fin du 19e siècle. Lors d’un changement inévitable, on privilégie le même modèle ou avec quelques carreaux en moins.



Guide : La fenêtre à battants à grands carreaux

La fenêtre à battants et partie fixe (imposte)
Guide : La fenêtre à battants et partie fixe (imposte) Guide : La fenêtre à battants et partie fixe (imposte)

Cette fenêtre possède les mêmes caractéristiques d’ouverture que les autres fenêtres à battants, exception faite de la partie du haut qui demeure fixe. Cette fenêtre à double battants nécessite des vitres de plus grandes dimensions, on la retrouve donc surtout au début du 20e siècle. Conservez le même système d’ouverture et les divisions de base.



Guide : La fenêtre à battants et partie fixe (imposte)

Famille 2 : Les fenêtres à guillotine
La fenêtre à guillotine
Guide : La fenêtre à guillotine Guide : La fenêtre à guillotine Guide : La fenêtre à guillotine

La fenêtre à guillotine, d’origine anglaise, compte d’abord douze petits carreaux. Elle devient populaire dans la région à partir de 1875. Aussi, grâce à la disponibilité du verre à cette époque, elle se présente ici le plus souvent avec quatre grands carreaux. De nouvelles versions avec des carreaux uniquement dans la partie haute ou deux grandes vitres envahissent ensuite le marché au début du 20e siècle. Conservez le modèle d’origine!



Guide : La fenêtre à guillotine

Les fenêtres

Préserver les fenêtres anciennes

Conserver les fenêtres et les chambranles (encadrements) d’origine assure et préserve l’authenticité de la maison. Le système des fenêtres anciennes de bois comprend une fenêtre intérieure et une contre-fenêtre. L’air emprisonné entre les deux parois vitrées crée la zone isolante nécessaire. L’hiver, la fenêtre intérieure doit être étanche et la contre-fenêtre doit laisser pénétrer l’air, ce système permet d’évacuer le surplus d’humidité tout en créant une zone tampon entre l’intérieur et l’extérieur. Une intervention efficace pour entretenir et réparer les fenêtres abîmées s’avère plus rentable à long terme que le remplacement des ouvertures. Le bois utilisé autrefois est souvent de très bonne qualité. Si une fenêtre est trop abîmée, on peut la remplacer en choisissant soigneusement le bon modèle, sans nécessairement songer à changer les ouvertures sur toute la maison. Les fenêtres placées sous une galerie ou sous sa toiture demeurent généralement en bon état grâce à leur situation.

Réparer Surveillez l’état général du bois, des carreaux et du mastic, particulièrement sur les contre-fenêtres exposées aux intempéries. Changer les verres brisés et reprendre le mastic desséché et friable permet d’étancher le joint entre le petit-bois et le verre. Des battants bien droits et bien ajustés au cadrage empêchent efficacement les infiltrations d’air, l’appui, les battants et autres parties abîmées peuvent être reprises par un menuisier.

Nettoyer Les accumulations de peinture, les résidus du calfeutrage ou des pentures brisées causent souvent le mauvais fonctionnement et le mouvement des battants. Gratter et nettoyer les parties de la fenêtre permet d’obtenir un meilleur ajustement.


Terminologie

Guide : Shéma terminologie de la fenêtres anciennes


Protéger
Gratter et sabler les vieilles peintures offre une adhérence maximum à la protection choisie. Essentielle sur les parties extérieures de la fenêtre, un apprêt et une peinture ou une teinture protègent le bois de l’eau et du soleil.

Prévenir les pertes de chaleur
On doit étancher les fenêtres à l’intérieur seulement en bouchant la fente entre le battant et le cadre à l’aide d’un coupe-froid temporaire ou permanent. L’élastomère en tube scelle les battants de l’intérieur. Ainsi, la fenêtre sera plus étanche et on devra attendre au printemps pour ouvrir les fenêtres à nouveau. Des coupe-froid permanents (montés sur une languette de bois ou de vinyle) peuvent être appliqués sur le cadre intérieur. Les coupe-froid intégrés plus discrets, mais plus complexes, exigent le démontage des battants pour y encastrer des languettes de vinyle.

Remplacer une fenêtre ancienne

Il faut respecter la dimension des ouvertures et la symétrie de l’ensemble. Conservez le plus de fenêtres d’origine que possible, ne changez que les modèles mal intégrés ou les fenêtres trop abîmées. Choisissez alors un modèle identique ou semblable avec les mêmes caractéristiques que la fenêtre d’origine.

Conserver l’équilibre et l’alignement des fenêtres, sans les agrandir, les rapetisser ou les condamner.

Évitez les fenêtres asymétriques.

Évitez les modèles à vitrage unique (1).

Évitez les fenêtres à manivelle avec un montant central trop large et les petits-bois appliqués par l’intérieur (2) ou intégrés dans le thermos.

Choisissez des modèles de la même famille que l’originale avec des petits-bois collés des deux côtés du thermos (3).

Pour remplacer une baie vitrée mal intégrée, juxtaposez deux fenêtres de la dimension d’origine (4).

Dans certains cas, une fenêtre en trois parties de dimensions égales peut remplacer une baie vitrée mal intégrée (5).

Téléchargez le guide en version PDF (9 949 ko)
Copyright © 2015-2017 InfoPatrimoine - Tous droits réservés.
Conception Oznogco Multimédia