InfoPatrimoine.caVille de Rivière-du-Loup : +1 418-867-6616
MRC de Rivière-du-Loup : +1 418 867-2485 poste 240

INFOPatrimoine

Les revêtements extérieurs et les couleurs

image

Les revêtements extérieurs et les couleurs

Restaurer

Vaut mieux préserver plutôt que remplacerRestaurerGuide d’intervention en patrimoine bâti, Ruralys, maison, Bardeau de cèdre, Planche verticale, Planche à clin ou à feuillure, Trompe-l’oeil, Brique, Bardeau d’amiante, ciment Portland
image
InfoPatrimoine.ca

Vaut mieux préserver plutôt que remplacer

La valeur des revêtements d’origine est inestimable. Beaux et durables, ils respectent le style et l’époque de la maison. Les parements de bois et les maçonneries bien entretenus durent beaucoup plus longtemps que les revêtements modernes. Le vinyle et les nouveaux matériaux évoluent parfois mal avec le temps. Choisissez plutôt l’authenticité et l’entretien régulier du revêtement d’origine.

Types de revêtements
Guide : Revêtements de bardeau de cèdre
Bardeau de cèdre

Le bardeau de cèdre allie plusieurs caractéristiques : disponibilité, durabilité. Très polyvalent, il peut être découpé pour créer un décor particulier. L’espace (pureau) entre les rangs varie entre 4 et 4,5 pouces.

Guide : Revêtements de planche verticale
Planche verticale

Les planches verticales de pin ou d’épinette sont « embouvetées » l’une dans l’autre. Choisissez de préférence de plus belles planches, bien planées, de largeurs variées de 5 pouces et plus.

Guide : Planche à clin ou à feuillure
Planche à clin ou à feuillure

Les planches se fabriquent avec du pin blanc. Posées parfois uniquement en façade, elles se marient souvent avec le bardeau de cèdre sur les autres faces de la maison. Il existe deux types de planches : à feuillure et à clin. Les planches à clin sont amincies dans la partie haute et se superposent (1). Les planches à feuillure (ou à gorge) sont encavées dans le haut et les planches sont « embouvetées » l’une dans l’autre (2).

Guide : Revêtements en trompe-l’oeil
Trompe-l’oeil

La planche imitant la pierre de taille s’observe souvent uniquement sur le premier niveau de la maison. Les planches de pin rainurées sont « embouvetées » à l’horizontale et se posent à plat. La largeur d’une planche rainurée est d’environ 8 pouces et les rainures verticales se pratiquent à intervalle régulier d’environ 20 pouces.

Guide : Revêtements de briqu
Brique

Le mur de briques courant dans la région est attaché à un parement de madriers de bois. Cet assemblage prévoit un espace vide entre les deux pour la circulation de l’air. Les joints de mortier peuvent être lissés à plat entre chacune des briques. Pour mieux résister à la pénétration de l’eau, les joints doivent être profilés à angle droit ou en creux.

Guide : Revêtements de bardeau d’amiante
Bardeau d’amiante

Apparu au 20e siècle, ce composite d’amiante et de ciment Portland est coloré naturellement ou peint. Les rectangles ou hexagones sont cloués dans les orifices déjà percés et se chevauchent l’un sur l’autre. Il est durable à condition d’éviter les chocs qui peuvent casser les pièces en place. Le bardeau d’amiante permettait de créer des décors à motifs particuliers. On doit toujours le manipuler avec des gants et un masque.

Préserver le revêtement d’origine

Les planches cornières et les chambranles (encadrements) des fenêtres et des portes servent à éloigner l’eau des angles de la maison et des ouvertures. Conserver les éléments de menuiserie s’avère donc utile en plus d’enjoliver les demeures.

La réfection d’un revêtement demande quelques étapes simples :

Évaluer
Vérifier l’état du lambris d’origine et le nombre de pièces à remplacer. Consultez un spécialiste si nécessaire.

Réparer
S’assurer de la solidité des pièces de bois et reclouer au besoin. Les trous de clous se bouchent facilement avec de la pâte de bois à séchage rapide ou du mastic. Un léger sablage à la main, effectué dans le sens de la fibre du bois achève la réparation.

Nettoyer
Bois : Brosser le vieux lambris et gratter pour le débarrasser des saletés et de la vieille peinture. Attention aux résidus toxiques des peintures au plomb ! Éviter les brosses métalliques, les jets de sable ou d’eau qui endommagent trop la texture du bois.
Maçonnerie : Éviter les jets de sable et utiliser plutôt les jets d’eau et les décapants biodégradables. Référez-vous à des compagnies spécialisées dans le domaine.

Protéger
Bois : Un apprêt à base d’huile et deux couches de peinture sont recommandés pour dissimuler les traces de réparation et pour protéger la surface efficacement. La peinture posée sur une surface bien préparée et appliquée dans les conditions recommandées par le fabricant devrait durer facilement de six à dix ans.
Maçonnerie : N’utilisez jamais de peinture à l’huile ou de scellant sur la brique.

Remplacer le revêtement d’origine
Guide : Remplacer le revêtement d’origine

Remplacer les parties abîmées d’un lambris d’origine est plus simple et moins dispendieux. Utilisez toujours le revêtement d’origine qui convient à chacune des faces sans oublier de replacer les planches cornières et les encadrements des portes et des fenêtres. Si le revêtement d’origine est disparu, procédez par analogie avec votre milieu pour choisir un type de revêtement qui correspond bien à votre maison et à son époque de construction.

Recherche
Le bardeau de cèdre et les planches de pin se trouvent dans les moulins à scie de la région. La plupart des détaillants et quincailleries peuvent vous commander les planches de la dimension désirée. Certains fabricants offrent aussi des planches de bois prépeint très intéressantes. Évitez les imitations de vinyle ou de fibres synthétiques. Respectez les caractéristiques des vieux revêtements et ne risquez pas de banaliser votre maison ancienne. Choisissez des revêtements non texturés qui correspondent davantage au fini d’époque.

Qualité
La qualité du bois choisi détermine son prix et sa durabilité. Règle générale : un bois sans nœud, (clair) est plus dispendieux que les planches avec quelques nœuds (grade 1-2). Le bardeau de cèdre de l’Est doit être traité ou teint sur les quatre faces pour être aussi résistant que le bardeau de cèdre de l’Ouest.

Exécution
Bois : Pour une bonne aération, on recommande de poser les bardeaux et les revêtements de bois sur des lattes fixées à intervalle régulier sur le revêtement de la charpente et le pare-air. Les angles de pose des revêtements augmentent leur durabilité, ainsi un bardeau de cèdre sur un mur dure plus longtemps que celui posé sur une toiture. Il faut éviter la pose de matériaux en diagonale.
Maçonnerie : Les assemblages de maçonnerie ou de briques endommagés et fissurés doivent par contre être confiés à des spécialistes.

Couleurs
Guide : Couleurs de revêtement d’origine

Consultez les palettes de couleurs d’origine des fabricants. Observez votre milieu, visitez votre région et trouvez une maison ancienne dont les couleurs d’origine vous font envie. Gardez toujours à l’esprit qu’une maison doit se marier le plus harmonieusement possible avec son voisinage.

Quelques règles de base
Les teintes pâles reflètent la lumière et éloignent la chaleur plus naturellement.

Les teintes foncées pâlissent de façon plus évidente sur les côtés exposés au soleil.

Couleur principale
Déterminez une couleur à poser sur l’ensemble du revêtement des murs. Attention n’oubliez pas d’agencer avec la couleur du toit! Les tons neutres de blanc et de gris, des classiques, se marient avec toutes les teintes et demeurent toujours un choix judicieux.

Les accents
Ajoutez une ou deux autres teintes opposées ou dans la même palette.

Ces teintes font ressortir les détails des portes, des fenêtres et de la galerie.

Téléchargez le guide en version PDF (9 949 ko)


Dernière mise à jour : 2017-03-30 @ 14:43
Copyright © 2015-2017 InfoPatrimoine - Tous droits réservés.
Conception Oznogco Multimédia